Sacrée Championne d’Afrique à Niamey, au Niger, en mars dernier, en venant à bout de l’Afrique du Sud 2-0 en finale de la CAN U17, la sélection nationale des Cadets avait été reçue par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, au Palais présidentiel le mardi 3 mars 2015. A Koulouba, IBK avait fait plusieurs promesses au capitaine Abdoul Karim Danté et ses coéquipiers dont l’octroi d’une villa de type F3 à chacun des joueurs (21) et à l’ensemble de l’encadrement de l’équipe. C’est désormais chose faite.

Après la vague Ibourhima Sidibé alias Ibra, Souleymane Diarra, Moussa Koné Koffi et autres, la Ligue 1 du Mali s’apprête à enregistrer un nouveau mouvement de joueurs de talents vers d’autres cieux. Et le moindre que l’on puisse dire est que la très bonne Coupe du monde U20 du Mali et l’excellente prestation de ses clubs en compétitions africaines y sont pour beaucoup. Les Onze Créateurs de Niaréla qui restent la seule équipe invaincue du championnat depuis le début de l’exercice 2014-2015 sera la plus dépourvue avec cinq départs annoncés dont trois déjà commencés.

Trois jours après sa défaite contre l’Etoile Sportive du Sahel de Sousse (1-0) en Coupe de la Confédération, le Stade malien de Bamako a retrouvé le sourire en prenant le meilleur sur l’AS Réal de Bamako au compte de l’affiche de la 17e journée en retard, disputée ce mardi au Stade Modibo Kéita.

Accusée de malversations financières par rapport aux primes octroyées aux Aiglons (3e mondial) et à leurs cadets les Aiglonnets (champions d’Afrique) par son sponsor officiel, Orange-Mali, la Fédération malienne de football (Femafoot), a rejeté en bloc les allégations dont elle fait l’objet depuis vendredi 26 juin dernier.

Pour étayer ses preuves, le Directeur Marketing et Communication de la Femafoot, Mamadou Diallo, a publié un communiqué relatif au sujet que nous vous proposons de lire en intégralité.

 

Nouhoum Diané, entraîneur de l’AS Réal, aime gagner tout comme n’importe quel technicien. Mais pour l’ancien sélectionneur des Aiglonnets du Mali, il ne suffit pas de gagner seulement. Plutôt d’y mettre la manière et d’être efficace devant les buts. A l’issue des 8es de finale de la Coupe du Mali qui a vu la victoire des siens sur une formation de deuxième division, AS Alençon de Koutiala (3-1), le coach des Scorpions n’a pas caché son mécontentement vis-à-vis du manque d’efficacité de ses joueurs. « Il va valoir que mes joueurs comprennent que le football n’est pas une plaisanterie.

Au lendemain des victoires des premiers favoris à mettre à l’œuvre sur les petits poucets, les équipes de division inférieure continuent de subir la loi des plus fortes en Coupe du Mali. En effet, après AS Réal Réal-AS Alençon (3-1), AS Nianan-AS Pelengana (2-0) etc., l’Usafs et l’ASB se sont, eux aussi, imposés à leurs adversaires du jour de D2 que sont le FC Saint Barthélémy et le Bourou Massa de Kati ce dimanche au compte des 8es de finale de la Coupe du Mali.

Dernieres videos

  • Les Aiglons U-20 Mondial 2015
  • Les Aigles CAN 2015
  • Hola Hola : L'hymne de la CAN 2015 !
  • Les aigles du Mali : spécial 50 ans
  • Hadja soumano aigles du mali 1994
  • CAN 2013 : Les aigles du Mali qualifiés pour les demi-finales
  • Video aigles