A entendre Magassouba parler, Sikou Niakaté est un apatride, un traite, un indécis

News Les Aigles

Ce vendredi matin au siège de la Femafoot, le sélectionneur par intérim des Aigles du Mali, Mohamed Magassouba,  a communiqué la liste des 23 joueurs sélectionnés en vue d'une rencontre amicale contre le Japon le 23 mars prochain à Liège (Belgique). Avec la presse, les débats ont été plutôt beaucoup centrés sur le double jeu du défenseur Franco-malien Sikou Niakaté.  Sélectionné par Magassouba lors du Gabon-Mali (0-0), le jeune joueur de 18 ans qui n'a pas joué la moindre seconde vient d'être convoqué chez les U19 de France pour le tournoi qualificatif de l'Euro.

C'est un Mohamed Magassouba sans gêne qui s'est présenté ce matin face à la presse alors que le Mali est à deux doigts de perdre une pépite. Hâtif de répondre aux questions relatives au sujet qui défraie la chronique  en milieu footballistique, il a suffi une seule question pour que Magassouba nous rappelle tous les contours de l'arrivée du sociétaire de Valenciennes. "Le Mali a tout offert à Sikou Niakaté. Le sélectionneur national que je suis, j'ai tout offert à ce jeune. Tout offert à lui, parce qu'à 18 ans, on lui a fait appel en lui ouvrant non seulement les bras mais aussi le cœur. Sélectionneur que je suis, je suis allé personnellement accueillir ce jeune joueur à l'aéroport et l'installer à Kabala (Centre de regroupement des joueurs, ndlr). J'ai eu encore l'insigne honneur de prendre la main de ce monsieur pour aller lui confectionner  un passeport malien pour la première fois. Et Dieu seul sait dans quelles conditions on a pu lui faire ce passeport là dans un délai extrêmement impossible...Pour moi il était devenu Malien à 100% à partir du moment où il a eu son passeport de la main de son sélectionneur, à partir du moment où il a été reçu dans les bras de son sélectionneur pour fouler pour la première fois le sol de son pays", a-t-il rappelé.

Convoqué pour un match sans enjeu contre le Gabon alors que le Mali était déjà éliminé de la course à la qualification pour le Mondial 2018, Sikou Niakaté ne s'est pas vu offrir par Magassouba l'opportunité de disputer ses premières minutes sous les couleurs maliennes. Ce qui lui ouvre la porte d'une autre sélection nationale comme il vient de le faire avec les U19 de France. En passe de perdre le gamin de 18 ans, le sélectionneur intérimaire qui ne ressent pas de regrets laisse croire que le joueur manque de patriotisme et d'amour pour le Mali. "C'est vrai il a été au Gabon avec nous mais sans jouer. Malgré tout on l'avait convoqué pour ce match amical prévu contre le Japon. Mais qu'est ce qu'on apprend ? Qu'il a été appelé chez les U19 de France. Vous savez ce que c'est ? C'est une équipe dont l'âge des joueurs est en dessous de 19 ans. Quitter une sélection "A" pour une équipe des U19,  quand on aime son pays c'est des choses qui ne se font pas. Qu'on joue ou pas avec cette sélection "A" on reste avec son pays quand on aime son pays. S'il aime son pays il peut revenir puisqu'il n'a été que convoqué chez  les U19 de France... ça doit être une erreur de jeunesse. ..Mais s'il ne revient pas je dis "Dieu merci" parce que le jour où j'ai pris cette équipe du Mali j'ai prié Dieu de faire en sorte que cette équipe qui est sous ma main arrive à bon port  et qu'elle soit débarrassée des apatrides, des traites, des indécis Que nous atteignions le firmament  par les bras des Maliens, par la fierté des Maliens et à la sueur de leur front. Et je pense que ma prière a été exaucée parce que quelqu'un qui n'aime pas le Mali pouvait être sélectionné avec un double esprits. Le regret un jour de "pourquoi je n'ai pas choisi la France", a expliqué  celui qui est également le Directeur Technique National du Mali.

 

Vous Aimerez Aussi

Reagissez A Cet Article