[France]-Lucien Kevin Zohi impressionne déjà

News Championat du Mali

Arrivé au Racing Club de Strasbourg (Ligue2) en janvier dernier, Lucien Kévin Zohi, prend d'ores et déjà ses galons sous les couleurs strasbourgeoises avec 3 buts et 3 passes décisives en CFA 2. Le meneur de jeu voit désormais  plus loin et ambitionne d'intégrer l'équipe première dès la saison prochaine. Il l’a fait savoir à nos confrères du site officiel d’Alsace dans un entretien dont nous vous offrons quelques parties intéressantes. 

Après des expériences infructueuses du côté d'Angers et de Nice, l’ancien maître de jeu de l’AS Réal de Bamako a pu convaincre les dirigeants  du Racing Club de Strasbourg, à la suite à un stage concluant, qui lui ont aussitôt offert un contrat en janvier dernier. Mis à la disposition de l’équipe réserve du club, Zohi ambitionne désormais d’intégrer le groupe professionnel strasbourgeois. "Je dois d'abord m'acclimater à un nouvel environnement, faire mes preuves, montrer ce que je vaux avant de voir plus haut", précise t-il au site d’Alsace.

Formé au prestigieux centre de formation de Bamako, l’Académie Jean-Marc Guillou, Lucien, Zohi comme la plus part des académiciens, à fait ses débuts dans les rangs de l’AS Réal de Bamako. Doté d’un incroyable talant, il s’était imposé comme l’un des éléments clés des Scorpions de Bamako et se révèle au championnat malien et au monde sportif en étalant ses qualités durant la saison 2015-2016.  "J'ai commencé à jouer dans la rue à 5 ans. A 13 ans, j'ai été recruté par le top de la formation au Mali, l'académie Jean-Marc Guillou ", explique t-il. 

Confronter au début à un problème d’adaptation au climat, l’ancien sociétaire de l’AS Réal semble bien se fondre dans son nouvel environnement européen: "Quand je suis arrivé, c'était vraiment compliqué de m'habituer au froid ! Heureusement, ça s'est un peu calmé ". Sur le terrain, Zohi a déjà montré ses nombreuses qualités en inscrivant 3 buts et délivrant 3 passes décisives. "J'aime autant marquer que faire la dernière passe", ajoute-il avant d’évoquer son seul défaut qui reste la rigueur tactique sur lequel il a été interpelé par son coach. "Mon entraineur insiste beaucoup là dessus. Il me demande de faire plus d'efforts défensifs, j'ai tendance à m'oublier quand on n'a pas le ballon",  a conclu Zohi.

A peine arrivé au Racing Club de Strasbourg, l’ancien joueur de l’AS Réal de Bamako s’affiche déjà comme la nouvelle promesse et un futur cadre à travers ses performances remarquables avec l’équipe réserve.   

 

 

Vous Aimerez Aussi

Reagissez A Cet Article