Mohamed Magassouba: "La balle est désormais dans le camp des Aigles Seniors, mais..."

News Les Aigles


Finaliste de la CAN 1972, la meilleure performance du Mali chez les Seniors reste cette médaille d'Argent décrochée  à Yaoundé au Cameroun. Et  pour voir les Aigles du Mali monter sur le podium africain, il a fallu attendre 40 ans après lors que Seydou Kéita et de ses coéquipiers se classaient 3es lors des CAN 2012 au Gabon-Guinée Equatoriale et 2013 en Afrique du Sud.
Tout le contraire des sélections nationales U17 et U20 qui viennent de rafler 2 titres de champion d'Afrique Cadets (2015 et 2017) et un trophée de CAN Juniors cette année au Niger. Ce faisant, les Aiglonnets et les Aiglons font de loin mieux que leurs ainés. Toute chose qui devra inspirer les Aigles pourtant qualifiés pour la phase finale de la CAN Egypte 2019 à une journée de la fin des éliminatoires.

Sélectionneur intérimaire de l'équipe nationale Séniors, Mohamed Magassouba reconnait tout de même que la balle est désormais dans le camp de ses protégés qui, en cas de sacre placeraient le Mali dans le cercle très restreint des pays ayant remporté les trois CAN en compétitions chez les hommes. Mais à en croire le directeur technique national, il faudra au préalable un environnement propice pour y parvenir quand on sait que le football malien est miné d'une crise interminable depuis 2015.
"Vraiment on peut dire que la balle est désormais dans le camp des Aigles Seniors. Mais je pense que cela passera d'abord par une bonne entente dans notre milieu footballistique qui en a tant besoin. Car  avec les Seniors c'est un autre niveau. Mais je suis sûr qu'avec une bonne entente rien n'est impossible pour notre football qui a prouvé que notre pays est plein de talents et de génies",  a analysé le technicien malien auprès de Footmali.

Vous Aimerez Aussi

Reagissez A Cet Article