[Portrait]-Sékou Koïta: Meilleur Espoir de la saison

News Les Aiglons U20

Récemment cité parmi les 60 futurs cadors du football mondial par le quotidien anglais "The Guardian", l’attaquant de l’équipe nationale Juniors du Mali et de l’USC Kita, Sékou Koita vient de garnir son armoire à trophées en s’adjugeant  le titre de meilleur Espoir de la saison 2015-2016 du championnat national Ligue1 du Mali lors de la 2e édition de la "Nuit du MALIFOOT" organisée le 15 octobre dernier par la fédération malienne de football.

L’aventure contenue de plus belle pour l’enfant de Kati qui a été distingué le samedi 15 octobre comme meilleur Espoir de la saison 2015-2016 de l’élite malienne lors de la 2 e édition de la Nuit du MALIFOOT récompensant les meilleurs sportifs de l’année. En effet, après avoir largement contribué au maintien de son club, l'USCK,  qui étrennait dans l’élite malienne lors de la saison écoulée en étant  l’une des pièces maitresses du club de Kati, Sékou Koïta n'a fait qu'enrichir un palmarès déjà historique en recevant cette distinction amplement méritée.

A l’instar de plusieurs jeunes talents maliens, c’est au cours de l’année 2015 que Sékou Koita, ce grand Espoir du ballon rond africain et mondial se révèle. Né le 28 Novembre 1999 à Kita et formé à l'USC Kita, Sékou Koïta a fait ses études fondamentales à l'Ecole de Samèdougou avant de passer à l'Ecole Kabando de Kita pour les classes de 7e et 8e années. Issu d'une famille de footballeurs (environ 4 de ses frères sont footballeurs: Morimakan, Mamadou, Tiémoko et Mamby (Aiglon), le plus jeune des frères Koïta a été repéré par le sélectionneur Baye Ba en 2014 à la faveur d'une rencontre de  présélection au Stade Mamadou Konaté de Bamako pour le compte de l'équipe Cadets du Mali avec lequel il remportera la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans disputée au Niger en 2015. Le tout premier trophée continental en football pour le Mali. Apres ce titre historique, Sékou  Koïta et ses coéquipiers explosent lors de la Coupe du monde de leur de catégorie la même année au Chili en terminant vice-champions du monde.

De retour de cette campagne mondiale où il a rehaussé le drapeau malien, Sékou Koïta, la coqueluche du grand  public sportif malien prend part au CHAN Rwanda 2016. Malgré son jeune âge (alors 16ans), Sékou Koïta brille de tout feu lors de ce prestigieux tournoi continental des joueurs locaux en disputant six rencontres avec un but à la clé. Des performances rares pour un jeune de son âge. Lors de ce grand rendez-vous où il avait terminé finaliste malheureux au profit de la République Démocratique du Congo, le prestigieux journal sportif français, L’Equipe avait fait état de "sa technicité, son sens du but, sa capacité à accélérer et à temporiser quand il le faut, à évoluer  en pivot aussi, en dépit d’un gabarit encore fluet" . Pouvait-on lire sur le site du quotidien français.

 La saga s’enchaine pour l’enfant de Kita et ses coéquipiers de l’équipe nationale Juniors du Mali qui viennent de se qualifier avec virtuosité à la prochaine  CAN U20 dont la phase finale est prévue sur le sol zambien en 2017.

Présentement en Autriche où il serait mis en essai  par Red Bull Salzbourg en vue d’un contrat professionnel, l’attaquant des Aiglons du Mali Sékou Koïta s’est vu récompenser le samedi dernier par la maison mère  du football malien par le "Trophée de meilleur Espoir". Absent du pays, c'est à son frère ainé Morimakan Koïta, un ancien du COB et du Stade malien de Bamako que le trophée a été remis. "Sékou est un joueur promis à un bel avenir. Il a une qualité de maitrise de balle incroyable avec une vision précise de jeu. Ce qui me surprend le plus chez lui c'est son timing dans la dernière passe malgré son jeune âge (16 ans). Avec toutes ces qualités je le vois dans un costume de joueur indispensable dans l'équipe première dans deux à trois ans",  a confié à footmali.com Baye Ba au sujet de son numéro 17.

Après deux années de suite (2015 et 2016) riches en trophées et médailles, Sékou Koïta s'apprête donc à enchainer en 2017 notamment en Zambie où le trophée de la CAN U20 est mis en jeu.

Bon vent champion !  

Vous Aimerez Aussi

Reagissez A Cet Article