Williamsville Athletic Club, le néophyte adversaire du Stade malien en Ligue des champions

News Compétitions Africaines

Pour le compte du premier tour aller de la Ligue africaine des champions, le Stade malien affronte Williamsville Athlétic Club (WAC) de Côte d'Ivoire ce samedi 10 février 2018 au stade Modibo Keita de Bamako à partir de 17h. Avant ce choc sous-régional, Footmali vous présente ce club ivoirien qui découvre la compétition pour la première fois de son histoire.

Basé à Abidjan, Williamsville AC est un club ivoirien de football qui a vu le jour en 1995. Le bilan du WAC sur le plan local en 23 ans d’existence n’est pas très attrayant. Champion de 3e division en 2013-2014, il remporte le championnat de D2 en 2015-2016 (l’année à laquelle il a pu accéder à l’élite).

Pour sa toute première expérience en Ligue1 Ivoirienne, le WAC termine vice-champion (2016-2017), derrière l'ASEC Mimosas (champion). Fort de cette belle prestation, le club de la capitale ivoirienne composte son ticket pour la Ligue africaine des champions pour la première fois de son histoire. C’est face au Stade malien de Bamako que le néophyte ivoirien fera donc ses grands débuts dans la compétition. En 13 journées disputées dans le championnat ivoirien, le WAC occupe la 5e place du classement sur 14 clubs avec 19 points au compteur pour un total de 3 victoires et 10 nuls. Au cours de ces rencontres, les Guêpes,  comme on surnomme le club, ont inscrit 15 buts contre 11 encaissés.

Par ailleurs,  depuis l’arrêt momentané du championnat local (le 29 décembre 2017 jusqu’à ce jour) en raison de la participation des Eléphants Locaux au Championnat d’Afrique des Nations (qui s’est déroulé du 13 janvier au 4 février dernier au Maroc avec le sacre du pays hôte), les Guêpes n’ont presque pas chômé car ils ont disputé  des matches amicaux pour parfaire leur préparation. En s’imposant (2-1) face à Bafing, club de Ligue2 le samedi dernier, ils réalisaient ainsi leur 5e victoire en autant de rencontres amicales. C’est dire qu’ils se présentent devant les Blancs de Bamako avec 13 matches officiels et 5 matches amicaux dans les jambes. Au regard de tous ces chiffres, le capitaine Djigui Diarra (médaillé de bronze à la coupe Nouvelle Zélande 2015) et ses coéquipiers sont donc avertis car cette équipe ivoirienne aura sans nul doute à cœur de faire un bon résultat ici en attendant la manche retour dans une semaine à Abidjan.

WAC: Loin des yeux, mais près du cœur de monsieur le Maire!

Pour ce match capital, la formation de Williamsville peut compter sur le soutien indéfectible du maire d’Adjamé, Youssouf Sylla. En effet, le premier magistrat de cette commune a mis tout en œuvre pour marquer sa solidarité vis-à-vis du seul club qui fait la fierté de sa cité. En prélude au tour préliminaire aller de la Ligue africaine des champions, le maire Sylla (empêché) a dépêché dans la capitale malienne son émissaire en la personne de Samaké Siaka, son chef de cabinet, par ailleurs maire résident à Williamsville. Aussitôt arrivé à Bamako, il est allé rendre une visite de courtoisie à toute la délégation ivoirienne, logée dans le beau cadre de l’hôtel Columbus, sis au quartier ACI Hamdallaye. «Je suis venu vous dire que tout Adjamé est derrière vous. Et que vous avez aussi le soutien de tout le pays car vous représentez le drapeau national. Le maire est à vos côtés. Il compte sur vous pour relever le défi », a-t-il dit. Un message perçu 5 sur 5 par le président du club, Koné Abackar et ses protégés. «Nous mesurons l’ampleur de la tâche qui nous attend à Bamako. Nous ferons tout pour réaliser un bon résultat », a-t-il promis à son tour.

 

 

 

Vous Aimerez Aussi

Reagissez A Cet Article