Le Djoliba à l'assaut d'Al Nasr en Egypte

Pour son entrée en lice à la phase de poules de la Coupe de la Confédération, le Djoliba AC de Bamako croise le fer aujourd'hui dimanche, en match délocalisé en Egypte, avec le club libyen d'Al Nasr. Ledit match est prévu pour  13h GMT.

 

Logé dans la poule B de la Coupe de la Confédération, le Djoliba entame son aventure par un déplacement pour affronter Al Nasr.  C'est le premier d'une longue série de 6 matches pour les Rouges qui doivent également se rendre en Guinée, en Afrique du Sud pour jouer contre le Horoya AC et Bidvets Bits et aussi recevoir les mêmes adversaires à Bamako.
Même en démarrant hors de sa base, il n'y a pas forcément une raison à craindre pour le Djoliba qui a démontré qu'il sait voyager pour s'être  imposé lors de ses deux précédents matches à l'extérieur notamment contre Maranatha de Fiokpo (2-1 à Lomé) et Elect Sport du Tchad (1-0 à N'Djamena) pour le compte des préliminaires et des barrages.

 

D'ailleurs, c'est fort d'une large victoire sur  les Tchadiens d’Elect Sport à l’issue de leur double confrontation à l’occasion du tour de cadrage  (5-0, score en aller-retour: 1-0 puis 4-0 à Bamako) que le Djoliba a vaillamment composté son ticket pour cette phase de poules. Un succès qui a permis  aux Djolibistes d’intégrer la phase de poules de cette compétition pour la 4e fois de leur histoire (2010, 2012, 2018 et 2019). Mais néanmoins, la barre reste placée très haut et l'unique représentant malien en compétitions interclubs affiche des ambitions. ""Nous sommes le Djoliba. On est là pour les 3 points puisque l'objectif est de faire un bon parcours dans cette compétition. De ce fait, nous ambitionnons de prendre au pire des cas 4 points sur 6 lors de nos deux premiers matches",  a fait savoir Oumar Bagayoko, l'entraineur adjoint qui dirigera l'équipe en l'absence du principal, l'Ivoirien Kouadio Georges qui n'a pas pu avoir le visa pour l'Egypte.

 

Pour rappel,  le Djoliba a réalisé sa meilleure performance dans cette compétition lors de l’édition 2012 car les protégés d’alors du coach Alou Badra Diallo ‘’Conty’’ avaient joué et perdu  la finale face aux Congolais de Léopards AC de Dolisie (2-2 à Bamako puis 2-1 à Brazzaville).